SAT 31

L'Action

Quelle est l’action du SAT 31 dans le département ?

 

Pourquoi un syndicat des Artisans Taxis de Toulouse et de la Haute Garonne   ?

 

Les différents problèmes rencontrés par les professionnels du taxi dans leur activité ne peuvent pas se régler individuellement. Ils touchent souvent des questions plus générales, qu’il s’agisse des attributions d’autorisation de stationnement, de la fiscalité (détaxes carburant par exemple), de droits et conditions de prise en charge, aussi dans le quotidien des questions de circulations ou de stationnements… la liste n’est pas exhaustive .

Le syndicat permet à chacun de s’exprimer, de donner son point de vue, de définir ensemble les orientations qui seront portées et défendues par les responsables syndicaux.

La responsabilité de l’artisan taxi est d’autant plus importante qu’il exerce une profession réglementée. Le chauffeur doit avoir à cœur de se doter d’un syndicat représentatif et compétent, fédérant l’ensemble des professionnels.

Le Syndicat des Artisans Taxis de Toulouse et de la Haute Garonne, regroupant les taxis de toute la Haute-Garonne est l’interlocuteur légal des services de l’État (présent à l’échelon départemental) : Préfecture, DDPP, CPAM, mairies etc…) Afin de parler au nom de tous.

 

2048x1536 place capitole toulouse sat31
Ag du sat 31 2

Que fait le syndicat ?

 

La représentation légale

Il participe aux commissions départementales : les représentants des artisans taxis à la commission de la Haute Garonne sont des membres élus du SAT 31.

Il participe également aux Commissions des cinq communes de plus de 20 000 habitants : Toulouse, Colomiers, Tournefeuille, Blagnac et Muret.

Ces commissions ont un rôle consultatif concernant l’attribution des nouvelles autorisations de stationnement ainsi que les transferts.

Elles sont appelées à se réunir en formation disciplinaire en cas d’infraction de la réglementation.

Ae roport toulouse blagnac sat 31
Pre fecture haute garonne sat 31

Le conseil au quotidien

Chaque jour les délégués syndicaux sont sollicités pour répondre aux questions des adhérents sur des sujets aussi divers que les questions de stationnement, de réglementation, de code de la route, de formation continue…

Il y a aussi des discussions et débat sur les problèmes rencontrés par la profession, notamment sur de la convention CPAM en 2008 et 2013, sur les conditions de la mise en place de la loi Thévenoud 2015 qui complète la loi de juillet 2009 et  actuellement la feuille de route de Monsieur Grandguillaume et Vidalies…

 

Les réunions avec les administrations

Avec la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM), la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL), Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP), URSSAF, Impôts, RSI etc…

Vidalies taxis vtc
Grandguillaume sat31

Les interventions et actions

Tans sur le plan local avec le SAT 31, que national avec la FNAT, l’organisation encadrée des manifestions officielles, suivies si nécessaire d’actions nationales pour faire avancer les problèmes de la profession comme se fut le cas ces sept dernières années depuis la création par le gouvernement, des VTC et leurs dérives non réglementées et trop souvent non contrôlées.

Sat31 16 11 16
Sat31 16 11 16b