SAT 31

La FNAT sur tous les fronts contre le Covid 19

  • Par sat31
  • Le 01/04/2020

EDITO

Cher(e)s collègues,

L’épidémie de COVID-19 impacte fortement la société et nos entreprises.

La FNAT reste en contact avec vos représentants locaux et avec les ministères afin de de trouver des solutions à vos difficultés. En particulier, nous refusons que des VTC puissent effectuer des transports de soignants remboursés par l’Assurance Maladie et nous réclamons résolument un accès aux équipements de protection pour nos conducteurs.

Un certain nombre de mesures ont été annoncées par l’Etat. J’invite les entreprises en difficulté à entamer rapidement les démarches afin de bénéficier des mesures d’accompagnement qui ont été mises en place. Nous pouvons nous féliciter de la prise en considération des petites entreprises qui auront accès au fonds de solidarité, la perte de chiffre d’affaires sur le mois de mars étant ramenée de 70% à 50 %.

Pour vous accompagner dans ces formalités, vous pouvez contacter votre Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA), laquelle est votre interlocutrice de premier niveau pour vous renseigner sur les mesures mises en œuvre  à  votre  profit,  mais  également  vous aider,   si   vous   en   éprouvez   le   besoin,   dans l’accomplissement des démarches administratives requises pour en bénéficier.

LES CONTACTS CMA : http://covidcma.artisanat.fr/#/

LES CONTACTS REGIONS DE FRANCE : https://www.economie.gouv.fr/files/files/PDF/2020/Contacts_regionaux_Coronavirus.pdf

Je vous invite à bien prendre soin de vous et de vos proches.

Bien cordialement,

Michel GOUGEON, Président FNAT

Chr(e)s Collègues,

Comme nous vous avions informé précédement, l'Ars Occitanie "recommandé" dans sa "première note", de ne plus confier le transport de patients aux VSL et aux taxis. L'Ars préconisait d'inciter les patients à prendre leur propre véhicule en se faisant accompagner par un membre de sa famille, un voisin et mettre fin au confinement à deux personnes au lieu d'une seule ou d'appeler une ambulance...  

Cette mesure unilatérale devait laisser sans travail l'ensemble des taxis de toute l'Occitanie et ruiner des années de travail, de professionnalisme et de confiance avec les patients, dont certains nous sont fidéles depuis de nombreuses années (dialyse). Devant cette injustice, après plusieurs courriers adressés à l'Ars Occitanie et sans réponse de sa part,  l'intersyndical a envoyé un courrier au Ministère de l'Environnement et Solidarité, puis un courrier à notre Président de la République et notre Premier Ministre (ci-joint en copie). Devant l'émoi suscité, la réponse croisée de notre ministère de tutelle est arrivée avant notre courrier (ci-joint aussi). M. Jean-Baptiste DJEBBARI, nous a répondu en précisant les choses : 

  • Notre ministère salut notre engagement solidaire dans cette période de confinement.
  • Le gouvernement a choisi de privilégier les dispositifs existants et souhaite que les taxis soient mobilisés pour le transport des patients et des personnels hospitaliers, si il y a besoin.
  • L'ouverture du dispositif aux VTC, vient en complément des taxis si la demande est supérieure à l'offre, notament pour certaines grandes villes.
  • La mobilisation ne doit pas se faire au détriment du transport des patients, qui reste une priorité, les préfets garderons la main sur le dispositf.
  • Le ministre partage avec les organistions syndicales la nécessité de donner accés aux taxis aux protections nécessaires : masques, gants et gel hydro-alcoolique. Indispensable à la protection des chauffeurs et patients, qui partagent le même habitacle.
  • Et pour finir, il rappelle les dispositifs pour aider les artisans ayant subi une forte baisse du chiffre d'affaire (voir l'Édito de notre Président et nos précédentes newsletter) 

Du coup l'Ars Occitanie a modifié sa "première note", en réintégrant les taxis comme mode transport sanitaire légal (merci, trop gentil), mais en précisant les dispotifs pour les malades atteints du Covid 19, dont elle ne parlait pas dans la "première note". Confirmant par le fait le dispositif voulu par le gouvernement et précisé dans le courrier de M. Jean-Baptiste DJEBBARI.

Pour rappel : un patient par transport, installé à l'arrière du véhicule et désinfection du véhicule entre chaque patient.

Protégez vous et prenez soins de vos familles.
 

Merci à nos adhérents pour leur confiance, SAT 31, FNAT

 

20 03 31courrier intersyndical ministere 1erministre president20 03 31courrier intersyndical ministere 1erministre president (115.96 Ko)

20 03 31courrier ministre environnement solidarite taxis20 03 31courrier ministre environnement solidarite taxis (834.86 Ko)

20 04 01ars oc dpr covid precisions note 1 t s iteratifs des patients fragiles20 04 01ars oc dpr covid precisions note 1 t s iteratifs des patients fragiles (662.91 Ko)

Fonds de solidarite covid19Fonds de solidarite covid19 (666.59 Ko)